« De plumes et de poils

Coucou geai caché dans un amandier

Coucou geai, Mathieu Garcia

Hérault, 2018.
Bien caché dans l’amandier, le Coucou geai attend patiemment que sa progéniture soit élevée par un autre…

Cette espèce d’oiseau du sud de la France a la particularité de parasiter les nids de corvidés. Il laisse donc la tâche fatigante de nourrir les jeunes à une autre espèce et se contente de regarder.

Alors que certaines espèces ont développé des stratagèmes pour identifier les jeunes Coucou dans leur nid (couleurs des œufs, cris…), il semblerait que ce parasitisme n’ait pas que des inconvénients pour les corvidés.

Le jeune Coucou geai ne se débarrasse pas des autres œufs du nid comme le fait le Coucou gris et peut sécréter une substance nocive qui repousse les prédateurs. Ainsi, malgré la concurrence pour la nourriture, le taux de survie est souvent meilleur sous la protection du Coucou geai lorsque la prédation est forte, la nature est bien faite !

Les commentaires sont clos.